top of page

AVENIR  Dans le jardin, la palette végétale s’adapte en permanence  à l’évolution climatique.

ACCOMPAGNEMENT Des ateliers pédagogiques et participatifs sont proposés en amont au cours de l’élaboration des projets.

REAPPRENDRE le végétal  Rendre acteur les « occupants  »des jardins est essentiel pour leur pérennité mais aussi pour réapprendre à vivre avec  la flore et la faune.

LIEUX DE VIE Adaptables à tous les âges, ils doivent recréer du lien social intergénérationnel. Dans cette philosophie tout le monde devient acteur pour apprendre, rester en bonne santé et passer de bons moments.

ESSAIMER Ils ont vertu à propager au-delà du lieu une vision de la biodiversité et du paysage. La pratique du bouturage et la récolte des graines sont autorisées.

ECONOMIQUE et ECOLOGIQUE Bannir les plantes annuelles jetables, cultivées sous serres chauffées à grand renfort d’engrais et de phytosanitaires, nécessitant  entretien et arrosage  au profit de plantes vivaces, arbres et arbustes.

EXPERIMENTER Le jardin créé à Maroilles, il y a maintenant plus de 30 ans, sert de terrain d’observation permanente, d’essai et de réflexion. Les végétaux choisis répondent  à de multiples critères analysés pour créer de nouveaux lieux de vie.

PRESERVATION La terre du lieu est essentielle, elle doit être préservée au maximum  dès la phase initiale de la construction, comme la préservation des arbres et végétaux  existants.

TRANSMETTRE la connaissance végétale et les savoir-faire  (à redécouvrir), clés de la pérennité des jardins.

HISTOIRE   l’âme du lieu inspire la palette, les choix esthétiques et graphiques.

RESPECT TERRE EAU AIR Le respect de la terre, de l’eau  et de l’air est essentiel. Pas de bâches au sol, pas de cailloux,  pas d’arrosages sauf d’éventuelles zones potagères et la première année de plantation, pas de traitements phytosanitaires.

CONFORT Les choix végétaux qui accompagnent les constructions contribuent  au confort climatique, d’été comme d’hiver.

VIVANT Les jardins sont attractifs et vivants en toutes saisons avec une palette végétale étudiée. L’entretien n’est réalisé qu’une fois par an en février début mars pour permettre à la biodiversité de s’installer et reconquérir sa place nécessaire.

CO-CONSTRUIRE Les ateliers participatifs  cherchent à développer un autre regard sur le végétal notamment en hiver et en automne, pour un plaisir esthétique tout autant qu’une nécessité écologique à multiples facettes dont le maintien de la vie en toutes saisons.

SANTE Concevoir  des jardins nourriciers pour tous et réapprendre une alimentation saine est un enjeu de santé publique.

bottom of page