top of page

Construction d'un groupe scolaire

Amiens, (80) - FR

Année

2022

Maître d'ouvrage

Budget

5 450 000€ HT

2 360 m² SDP et 2 182 m² espaces exterieures

Surface

Pierre Bernard (Architecte mandataire)
Atelier Amélie Fontaine (Architecte cotraitant)
Agence Philippe Thomas (Paysage urbanisme)
Tribu SCOP SARL (Qualité environnementale des bâtiments Performance énergétique ACV Calcul E+C- Bilan carbone Analyse des études FLJ Confort thermique STD)
HDM Ingénierie SA (BET Economie de la construction/ Ingenierie Structure/ Ingenierie Fluides et genie climatique/ SSI / VRD)
BEHAL SARL (Ingeniere de la restauration)
Bureau Veritas Solution SAS (BET Acoustique)

Equipe

Ville de Amiens

L'école est un milieu de vie. A l'échelle d'un quartier ou au regard d'un individu, elle est un élément stable, un repère, parfois même un refuge. C'est un lieu aussi ouvert que protecteur, terreau fertile d'interactions avec le dehors.
Les caractéristiques du site remarquable qui nous est proposé guident tout le projet : faire coexister le monde de l'éducation avec un biotope à venir. L'environnement pédagogique, la faune, la flore, forment ici un seul milieu vivant, l'un se nourrissant des apports de l'autre.
Ce groupe scolaire, dans le nouveau quartier Intercampus, reçoit huit classes, un ALSH (accueil de loisir sans hébergement) et un service de restauration. La parcelle n'est pas grande, mais elle est voisine d'une future cerisaie sur un terrain de taille équivalente. Cette situation est devenue l'essence de notre parti architectural et urbain. L'école et la cerisaie procèdent d'une même unité : non pas une école à côté d'un parc, non pas deux parcelles qui communiquent, mais bien une école au milieu d'une cerisaie. La cerisaie murmure un secret qui donne sa règle, son ordonnance à l'école.
Le groupe scolaire est composé de deux pavillons très simplement reconnaissables, l'un pour la maternelle, l'autre pour l'élémentaire. Le volume les joignant s'élève pour
recevoir toutes les activités communes qui font que deux bâtiments restent une seule et même école.
Chaque salle d'exercice se prolonge vers un jardin potager qui lui est dédié, les salles de motricité comme la bibliothèque se dilatent vers un extérieur de pleine terre.
Les deux pavillons sont couverts d'une toiture en zinc qui flotte et se déplie selon les besoins : elle exprime clairement par où entrent et sortent l'air et la lumière.
Une grande importance est donnée à la matérialité puisqu'elle donne corps et saveur au projet. Le bois en structure, en menuiseries extérieures et en façades, est complété par le recours à la terre crue en enduit des parois verticales isolées en paille, et en briques crues pour le cloisonnement intérieur.

Logo-AJAP_edited.jpg
prix_national_construction_bois_edited_edited.png
Plan de travail 1_edited.png
prix_national_construction_boi2018s_edited_edited_edited.png
bottom of page